Actualité-Bourse-09-11-2016

Un partisan du candidat républicain aux États-Unis, Donald Trump, célèbre la victoire, à New York. Trump a remporté l'élection présidentielle américaine face à son adversaire démocrate Hillary Clinton, annonce l'agence de presse Associated Press. /Photo prise le 9 novembre 2016/REUTERS/Alex Wroblewski

Photo prise le 9 novembre 2016/REUTERS/Alex Wroblewski

Les marchés américains ont terminé sur un excès d’optimisme, hier soir, à Wall Street, puisque le Dow Jones prenait +0.40% à 18 332,74 points, rappelons que le Dow Jones est à seulement 3% de son plus haut historique, le S&P500 +0.38% à 2 139,56 points en fin le Nasdaq signait à nouveau sa plus forte hausse +0.53% à 5 193,49 points.

Les opérateurs se sont fiés aux sondages qui laissaient penser que Mme Clinton serait élue Présidente des Etats-Unis. Il n’en est rien puisqu’il s’agit de Donald Trump qui remporte la victoire d’une manière plutôt écrasante puisque les Républicains récupèrent également la majorité au Congrès.

Ainsi, les secteurs les plus favorisés hier soir, concernaient les matières premières et les valeurs de consommation. Toutes ces variations sont à oublier puisque Mr Trump aura une politique bien différente de Mme Clinton. Il est fort à parier, comme on peut déjà le voir à la bourse de Londres, que le secteur de l’armement reprenne de la hauteur.

L’EUR/USD est instable ce matin puisqu’il vient de passer à 1.1130. On note également une forte variation du Peso mexicain qui a dévissé de plus de 10% cette nuit contre le dollar, ce qui n’est pas étonnant compte tenu de la politique d’immigration de Mr Trump.

En Asie, cette nuit, la bourse de Tokyo perdait -5.36% à 16 251,54 points, la bourse de Hong Kong -2.16%, seule la bourse de Shanghai ne perdait que -0.62%.

Le future S&P500 échéance décembre 2016, est en baisse de -2.03%. Nous mettons un bémol à cette baisse qui, selon nous, pourrait être plus importante à l’approche de l’ouverture des marchés aux Etats-Unis, puisque de nombreux opérateurs américains dorment encore.

En France, le CAC a ouvert en baisse et perd actuellement -1.92% à 4 391,06 points. L’indice Eurostoxx 50 perd -1.28%. Cette variation est assez étonnante, en effet, l’ampleur nous parait assez faible par rapport à l’évènement puisque l’ensemble des opérateurs observait les résultats et les sondages de ces élections américaines depuis maintenant plus de 15 jours.

Les plus fortes baisses concernent la Société Générale, Renault enfin Lafarge.

Seule hausse au sein du Cac40, Sanofi . Il faut dire que Donal Trump avait annoncé une hausse des dépenses de santé et d’armement, lorsque qu’il prendrait le pouvoir début 2017.

Nous envisageons de repasser à l’achat après l’ouverture de Wall Street cet après-midi considérant que la douche froide est en cours mais le marché devrait se reprendre lorsque nous connaitrons la nomination des conseillers de Trump.

Nous vous souhaitons malgré tout une bonne journée et vous disons à demain.