Actualité-Bourse-10-10-2016

Forgues Gestion cabinet indépendant de gestion de patrimoine

Bonjour à toutes et à tous,

Vendredi soir, les marchés américains ont terminé en légère baisse dans les derniers instants. Le Dow Jones perdait -0.15% à 18 240,49 points, le S&P500 perdait -0.33% à 2 153,74 points enfin le Nasdaq perdait -0.27%.

Le rapport de l’emploi aux Etats-Unis n’est pas satisfaisant, les opérateurs ont donc poussé les indices à la baisse, tout au long de la séance. Ces derniers avaient pourtant ouvert en légère hausse.

L’évènement de vendredi, c’était également la livre sterling qui a brutalement plongé de 6%, ce qui a créé un vent de panique sur le marché des changes. Cela a plus ou moins dirigé la séance à Wall Street, qui était partagée entre ce rapport pour l’emploi plutôt négatif (qui laisse penser que les taux monteront toujours au mois de décembre aux Etats Unis) et ce vent violent sur le marché des changes.

Parmi les secteurs les plus défavorisés : Les Télécoms, et les matières premières.

En Asie, cette nuit, la bourse de Tokyo clôturait en baisse de -0.23%, la bourse de Hong Kong perdait -0.42%, seule la bourse de Shanghai prenait +1.45%.

Sur le marché des changes, l’EUR/USD par contre était stable à 1.1176.

Le future S&P500 échéance décembre 2016, est en hausse de +0.17% à 2 150,10 points, ce qui laisse penser que Wall Street ouvrira en légère hausse cet après-midi.

A Paris, le marché qui a ouvert en hausse perd actuellement -0.37% à 4 433,43 points. L’indice parisien est véritablement bloqué pour franchir durablement les 4500 points. L’Eurostoxx 50 quant à lui perd -0.20% à 2 994,44 points.

En hausse, ce matin, nous retrouvons Vivendi, Valeo, Publicis.

En baisse, Air liquide, rappelons que le groupe avait été sérieusement dégradé par la banque UBS, la semaine dernière. La Société Générale, et Accor.

La prudence reste de mise sur les marchés. Il faut dire que l’ouragan aux Etats-Unis semble s’affaiblir, ce qui devrait supprimer la pression que nous avons vu sur le baril de pétrole au cours de la semaine dernière. Ceci devrait donc pousser les valeurs pétrolières à la baisse sur des prises de bénéfices, cela devrait tirer les indices à la baisse. Nous restons donc prudents, d’autant que la saison des résultats va commencer prochainement aux Etats-Unis. Les opérateurs vont toujours suivre les sondages sur les élections aux Etats-Unis, il semble que Donald Trump perde du terrain face à Hillary Clinton. Un nouveau débat devrait intervenir dans les 15 prochains jours.

Nous vous souhaitons une bonne journée et vous disons à demain !