Actualité-Bourse-17-10-2016

institutduquaifmitterrand

Bonjour à toutes et à tous,

Les marchés américains ont terminé sur une très légère progression, vendredi soir, à Wall Street, après avoir ouvert en forte hausse. En effet, l’ensemble des indices étaient près des 1% à l’ouverture pour au final, clôturer en légère hausse de +0.22% pour le Dow Jones à 18 138,38 points, +0.02% pour le S&P500 à 2 132,98 points, enfin le Nasdaq prenait +0.02% à 5 214,16 points.

Concernant les secteurs les plus favorisés, nous retrouvons les Télécoms qui prenaient en moyenne +0.41%

Le secteur de l’énergie perdait en moyenne -0.11% sur repli du baril de Brent.

 L’EUR/USD est stable à 1.0974.

 En Asie, cette nuit, la tendance était mitigée. La bourse de Tokyo prenait +0.26% alors que la bourse continentale de Shanghai perdait -0.74% et la bourse de Hong Kong -0.82% ;

 Les marchés sont annoncés en baisse cet après-midi, à Wall Street, car le future S&P500 échéance 12/2016 est en baisse de -0.28%.

En général, le future influence beaucoup la séance à Paris, ce qui est le cas encore ce matin puisque le CAC40 est en baisse de -0.15% à 4 464,3 points.

Concernant l’Eurostoxx 50, il est en baisse de -0.03%.

 Les valeurs les plus favorisées : l’automobile et les banques, Peugeot, BNP Paribas, Société Générale.

 Les plus fortes baisses : Total, sur repli du baril de pétrole, Essilor, Accor.

 Le baril de pétrole perd actuellement -0.5% à 50.9 USD pour un baril.

 Les marchés hésitent, le CAC40 est toujours bloqué entre 4300 et 4500 points. Seules, les publications trimestrielles des sociétés devraient aider l’indice mais nous restons très prudents sur le compartiment des valeurs américaines qui est très pénalisé par un dollar fort et qui impacte le chiffre d’affaires des entreprises exportatrices.

 Prudence à nouveau en ce début de semaine.

 Nous vous souhaitons une bonne journée et vous disons à demain !

 

Actualité-Bourse-14-10-2016

Forgues GestIon cabinet indépendant de gestion de patrimoine

Bonjour à toutes et à tous,

 Les marchés américains ont clôturé en légère baisse après une forte baisse en cours de séance où les 3 indices frôlaient les -1.3%.

Le Dow Jones perdait -0.25% à 18 098,94 points, le S&P500 perdait -0.31% à 2 132,55 points, le Nasdaq quant à lui perdait -0.49% à 5 213,33 points.

Les marchés américains sont toujours assez proches de leurs plus hauts historiques, ce qui appelle les opérateurs à plus de prudence, notamment en cette saison de publication de résultats trimestriels.

 Parmi les secteurs les plus favorisés, les utilities qui prenaient +0.96%, ainsi que les Biotechs +0.15%, il faut dire qu’elles avaient beaucoup chuté au cours des dernières séances et les valeurs de consommation qui prenaient +0.15%.

Le secteur des matières premières -1.09%. Il faut dire que le baril de pétrole a du mal à se maintenir au-dessus des 50Usd et nous voyons la volatilité revenir sur le Brent. De nombreux analystes considèrent que le pseudo accord de l’OPEP n’a pas grand sens pour eux. Les stocks sont toujours très élevés, l’exploitation aux Etats-Unis reprend puisque le prix moyen d’un baril est autour de 40Usd, ce qui incite cette industrie, qui s’était mise en veille, à repartir. Enfin, les analystes doutent que la Russie et l’Arabie Saoudite respectent leur accord de réduction de production de baril.

 L’EUR/USD est stable 0 1.1016.

 En Asie, cette nuit, de bonnes nouvelles sur l’économie chinoise après les mauvaises nouvelles d’hier de ralentissement de ses exportations et importations en septembre. Le Nikkei prenait +0.49% à 16 856,37 points. La bourse de Hong Kong +0.88%, la bourse de Shanghaï +0.08%.

 Le future S&P500 échéance septembre 2016, est actuellement en hausse de +0.36% à 2 134 points ce qui motive les opérateurs en Europe.

 Le pétrole reprend +1.11% à 51 Usd le baril.

 A Paris, le marché a ouvert en légère hausse, et est actuellement en hausse de +1.77% à 4 483,56 points. L’Eurostoxx 50 prend +1.75% à 3 027 points.

 Les plus fortes hausses concernent Renault, l’Oréal, BNP Paribas. Les valeurs bancaires se reprennent ce matin après 3 jours difficiles. Crédit Agricole et Société Générale sont également en hausse.

 Les plus fortes baisses, Airbus et Cap Gemini.

 Nous restons prudents. Le marché est verrouillé entre 4300 et 4500 points, d’autant que la saison des résultats inquiète de nombreux investisseurs, sur la capacité des entreprises à maintenir une forte dynamique de hausse de leurs profits.

 Nous vous souhaitons un bon weekend et vous disons à lundi !

 

 

 

Actualité-Bourse-12-10-2016

Forgues Gestion cabinet indépendant de gestion de patrimoine

Bonjour à toutes et à tous,

 

Lourde rechute des marchés américains, hier soir, puisque le Dow Jones perdait -1.09% revenant à 18 128,66 points, le S&P500 perdait -1.24% à 2 136,73 points, enfin le Nasdaq perdait -1.54% à 5 246,79 points. Les 3 indices ont même frôlé les -2% pour au final se reprendre en fin de séance boursière.

Parmi les valeurs les plus pénalisées, les valeurs de santé, les Biotechs, qui perdaient -2.28% ainsi que les matières premières -1.70%. Il faut dire que le pétrole rechutait suite à des déclarations, indiquant qu’ill ne s’agirait pas d’une réduction de la production pétrolière de la Russie mais simplement d’un gel du niveau de production, c’est-à-dire une stabilisation. Celle-ci ne pourrait se porter que sur une période de 6 mois. Un membre de l’OPEP indiquait que de nombreux membres se seraient mis d’accord pour simplement ne pas augmenter leur niveau de production pendant 6 mois et voir, au-delà de ces 6 mois, quelles nouvelles mesures pourraient être prises. Le suspense demeurera jusqu’au mois de novembre où l’accord de l’OPEP doit réellement intervenir.

 L’EUR/USD est stable à 1.1057.

En Asie, cette nuit, la bourse de Tokyo perdait -1.09% à 16 840 points, la bourse de Shanghaï -0.22% et -0.78% pour la bourse de Hong Kong.

Hier, à Wall Street, débutait la saison des résultats trimestriels. Le marché a été fortement pénalisé par les premiers résultats d’Alcoa, qui traditionnellement inaugure la saison. Résultats particulièrement mauvais le titre a été fortement sanctionné, en perte de 10%. Les marchés sont particulièrement sévères pour toutes les sociétés qui ratent leurs objectifs.

Le future S&P500 échéance décembre 2016 est en baisse de -0.12%, ce qui laisse penser que Wall Street ouvrira en baisse cet après-midi.

Ce matin, à Paris, le marché a ouvert en baisse, il perd -0.34% à 4 456,62 points, l’Eurostoxx50 -0.09% à 3018,05 points.

Nous avons appris, hier, que le groupe Samsung suspendait définitivement la production de son, nouveau téléphone mobile. Ainsi, le groupe a revu à la baisse pour ses trimestriels, ce qui, en Asie, a provoqué une forte baisse du titre.

Ce matin, c’est le groupe Ericsson qui dévisse après un avertissement sur ses résultats (profit warning).

On la voit, la saison des résultats est au cœur de l’actualité des marchés, et va certainement guider la tendance au cours des prochaines semaines.

Les plus fortes hausses : Peugeot, le titre rebondi techniquement suite à plusieurs séances de fortes baisses. Total, avec un pétrole qui rebondi légèrement ce matin, AXA.

Les plus fortes baisses : Nokia, qui est impacté par le profit warning d’Ericsson, Engie, et Airbus, tout cela en raison des déboires du groupe en Pologne.

 Nous restons extrêmement prudents. La saison des résultats a débuté, les marchés sont moins préoccupés par l’élection présidentielle aux Etats-Unis. En effet, compte tenu des déboires de Donald Trump, on peut raisonnablement imaginer que Mme Clinton sera élue. Elle est d’ailleurs la favorite de Wall Street. Les entreprises américaines pourraient être pénalisées par le niveau du dollar. Le dollar se maintient à un niveau assez élevé depuis maintenant plusieurs trimestres, en raison de la politique monétaire de la FED qui pourrait remonter ses taux au mois de décembre.

 Nous vous souhaitons une bonne journée ensoleillée et vous disons à demain !

 

Actualité-Bourse-10-10-2016

Forgues Gestion cabinet indépendant de gestion de patrimoine

Bonjour à toutes et à tous,

Vendredi soir, les marchés américains ont terminé en légère baisse dans les derniers instants. Le Dow Jones perdait -0.15% à 18 240,49 points, le S&P500 perdait -0.33% à 2 153,74 points enfin le Nasdaq perdait -0.27%.

Le rapport de l’emploi aux Etats-Unis n’est pas satisfaisant, les opérateurs ont donc poussé les indices à la baisse, tout au long de la séance. Ces derniers avaient pourtant ouvert en légère hausse.

L’évènement de vendredi, c’était également la livre sterling qui a brutalement plongé de 6%, ce qui a créé un vent de panique sur le marché des changes. Cela a plus ou moins dirigé la séance à Wall Street, qui était partagée entre ce rapport pour l’emploi plutôt négatif (qui laisse penser que les taux monteront toujours au mois de décembre aux Etats Unis) et ce vent violent sur le marché des changes.

Parmi les secteurs les plus défavorisés : Les Télécoms, et les matières premières.

En Asie, cette nuit, la bourse de Tokyo clôturait en baisse de -0.23%, la bourse de Hong Kong perdait -0.42%, seule la bourse de Shanghai prenait +1.45%.

Sur le marché des changes, l’EUR/USD par contre était stable à 1.1176.

Le future S&P500 échéance décembre 2016, est en hausse de +0.17% à 2 150,10 points, ce qui laisse penser que Wall Street ouvrira en légère hausse cet après-midi.

A Paris, le marché qui a ouvert en hausse perd actuellement -0.37% à 4 433,43 points. L’indice parisien est véritablement bloqué pour franchir durablement les 4500 points. L’Eurostoxx 50 quant à lui perd -0.20% à 2 994,44 points.

En hausse, ce matin, nous retrouvons Vivendi, Valeo, Publicis.

En baisse, Air liquide, rappelons que le groupe avait été sérieusement dégradé par la banque UBS, la semaine dernière. La Société Générale, et Accor.

La prudence reste de mise sur les marchés. Il faut dire que l’ouragan aux Etats-Unis semble s’affaiblir, ce qui devrait supprimer la pression que nous avons vu sur le baril de pétrole au cours de la semaine dernière. Ceci devrait donc pousser les valeurs pétrolières à la baisse sur des prises de bénéfices, cela devrait tirer les indices à la baisse. Nous restons donc prudents, d’autant que la saison des résultats va commencer prochainement aux Etats-Unis. Les opérateurs vont toujours suivre les sondages sur les élections aux Etats-Unis, il semble que Donald Trump perde du terrain face à Hillary Clinton. Un nouveau débat devrait intervenir dans les 15 prochains jours.

Nous vous souhaitons une bonne journée et vous disons à demain !

Actualité-Bourse-07-10-2016

Forgues GestIon cabinet indépendant de gestion de patrimoine

Bonjour à toutes et à tous,

 Les marchés américains ont terminé à l’équilibre, hier soir, à Wall Street puisque le Dow Jones perdait -0.07% à 18 268,5 points, le S&P500 gagnait quant à lui +0.05% à 2 160,77 points, enfin le Nasdaq, perdait -0.17% à 5 306,85 points. Il faut dire que même si Twitter ne fait pas partie du Nasdaq, il fait en revanche partie du secteur des technologiques et le titre a rechuté de 20% site à de nouvelles rumeurs disant que ni Google, ni Walt Disney, ne seraient pas intéressés par le réseau social. Il resterait donc Salesforce en ligne qui serait le plus crédible. Reste à savoir combien le groupe serait prêt à mettre sur la table. Rappelons que les dirigeants de Twitter ne souhaitent pas vendre à moins de 30 milliards de dollars. Le groupe est actuellement estimé à 17 milliards en bourse.

 Les opérateurs ont aussi vu, la livre Sterling plonger au plus bas depuis 31 ans contre le dollar. Toute cela suite aux déclarations, le weekend dernier, de Theresa May sur l’activation de l’article 50 pour le Brexit et surtout de la création d’une notion de « préférence nationale » pour les emplois en GB.

 Parmi les secteurs défavorisés, nous retrouvions les Télécoms qui perdaient en moyenne -0.53% alors que l’énergie gagnait +0.47%. Le baril a passé pour la première fois et durablement les 50 USD ; Il faut interpréter cette hausse, par, certes, les prémices d’un accord au mois de novembre au sein de l’OPEP, puisqu’il s’agit que de discussions qui ont bien avancé la semaine dernière mais surtout, par l’arrivée du cyclone aux Etats-Unis qui va interrompre la production pétrolière pendant quelques jours, ce qui a tendance à faire monter le baril. Reste à savoir s’il restera durablement au-dessus des 50 USD ce qui a rarement été le cas au cours de l’année 2016.

 En Asie, cette nuit, la bourse de Tokyo perdait -0.23% à 16 860,09 points, la bourse de Shanghai prenait +0.21% alors que la bourse de Hong Kong perdait -0.64%.

 Le future S&P500 échéance décembre 2016 est actuellement en baisse de -0.32% à 2 149,5 points, ce qui laisse penser que les marchés ouvriront en baisse cet après-midi.

Cela pèse sur le CAC40 qui a ouvert en baisse et qui perd actuellement -0.45% à 4 460 points. L’Eurostoxx 50 perd -0.61%.

 Les valeurs les plus favorisées concernent Klépierre, Technip , Axa

 A la baisse nous retrouvons Nokia, Peugeot, enfin Essilor -1.11%.

 On le voit le CAC 40 est repassé sous les 4500 points, il n’y a pas de vraie volonté des investisseurs de prendre du risque au-delà des 4500 points. Le marché bute toujours ce niveau.

Nous restons donc toujours prudents, surtout que cet après-midi nous apprendrons les chiffres du chômage aux Etats-Unis.

 Hier, la BCE a laissé penser aux opérateurs que le Quantitative Easing pourrait voir son montant rehaussé. Mario Draghi y serait favorable. Ceci a motivé beaucoup d’investisseurs dans des achats à bon compte sur les valeurs financières. Ce matin, celles-ci s’assagissent, la Société Générale ne prend que 0.15% donc peu significatif en cette matinée.

 Nous vous souhaitons un excellent weekend et vous disons à lundi !