Actualité-Bourse-06-10-2016

Forgues GestIon cabinet indépendant de gestion de patrimoine

Bonjour à toutes et à tous,

 Les marchés américains ont légèrement rebondi, hier soir, à Wall Street puisque le Dow Jones prenait +0.62% à 18 281,03 points, le S&P500, l’indice le plus large prenait +0.43% à 2159,73 points, enfin, le Nasdaq prenait +0.5% à 5 316,02 points.

Les secteurs les plus favorisés, hier, concernaient à nouveau le secteur du pétrole, qui prenait en moyenne +1.84%, le secteur des Télécoms était un des plus défavorisés.

A noter à Wall Street, une nouvelle effervescence sur le titre Twitter avec des rumeurs d’offre d’achat de la part de Google, de Walt Disney qui devrait intervenir avant le 27 octobre. Cependant, le titre en après séance plonge de 9% suite à une information de presse disant que Google ne serait pas intéressé pour acquérir le réseau social.

 Concernant les marchés en Asie, la bourse de Tokyo prenait +0.47% à 16 889,10 points, la bourse de Shanghaï +0.21% et la bourse de Hong Kong +0.75%.

 Le future S&P500, échéance décembre 2016 est actuellement en légère hausse, il gagne +0.03% à 2 154 points.

 A Paris, ce matin, le Cac40 comme partout en Europe a ouvert en légère hausse, Notamment grâce au rebond de Wall Street hier qui a chuté pendant 2 séances consécutives et s’est donc repris mercredi soir.

Le CAC à 10h30 gagne +0.14% à 4 496,06 points. Notre indice a énormément de mal à tenir les 4500 points, il est bloqué entre 4300 et 4500 points.;

Il n’y a toujours pas d’impulsion, ni de directionnel sur le marché.

L’Eurostoxx 50, gagne +0.25% à 3 033,78 points.

 Les plus fortes hausses concernent Axa, Schneider et Société Générale. Il faut dire que nous avons appris ce matin, que l’Allemagne continue de négocier discrètement avec les Etats-Unis pour trouver une solution à la colossale amende qui attend le groupe bancaire. C’est plutôt un bon signal qui laisse penser que Berlin ne laissera pas la Deutsch Bank faire faillite si jamais cette amende de 15 milliards était infligée au groupe bancaire.

 Les plus fortes baisses concernent Air Liquide (le Groupe a été dégradé ce matin par la banque UBS), Nokia, enfin Klépierre

 Il n’y a toujours pas de directionnel. Pour l’instant, on ne voit pas le marché parisien dépasser les 4500 points durablement. Il pourrait revenir sur les 4300 points. Nous restons donc prudents.

 Nous vous souhaitons une excellente journée ensoleillée et vous disons à demain !

Actualité-Bourse-04-10-2016

Forgues Gestion cabinet indépendant de gestion de patrimoine

Bonjour à toutes et à tous,

 

Les marchés américains ont clôturé, hier soir, à Wall Street, en baisse. Ils étaient dans le rouge tout au long de la séance. Ainsi, le Dow Jones perdait -0.3% à 18 253,85 points, le S&P500 perdait -0.33% à 2 161,2 points. Et le Nasdaq perdait -0.21% à 5 300,87 points. Les opérateurs restent inquiets notamment en raison du secteur bancaire. L’ensemble des banques pourrait avoir également une forme de » Deutsch Bank » au sein de leur bilan. En effet, elles pourraient toutes avoir un risque systémique qui pourrait se concrétiser. Ainsi, le secteur des financières était le plus défavorisé hier soir puisqu’il perdait -0.42%. L’énergie prenait +0.01% et ce, en dépit d’une rechute du baril de pétrole.

 En Asie, cette nuit, le Nikkei prenait +0.83% à 16 735,65 points, la bourse de Shanghai prenait +0.21%, la bourse de Hong Kong +0.31% ;

 L’EUR/USD est stable à ,1.1169.

 A Paris, ce matin les marchés sont orientés à la hausse, et ce, en raison du future S&P500 échéance décembre 2016 qui est en hausse de +0.24%. Il s’est repris à la hausse aux alentours de 9h, ce qui rassure les opérateurs. Cet indicateur, nous donne un niveau d’ouverture de Wall Street cet après-midi.

Le CAC 40 gagne à 10h00 +0.93% à 4 494,79 points. L’Eurostoxx 50 prend +0.77% à 3 021,47.

Il faut reconnaitre que les effets d’annonce de la Grande-Bretagne au cours du weekend, donnant enfin un calendrier pour activer la sortie de la Grande Bretagne de l’Union Européenne d’ici 2019, n’ont pas inquiété les marchés actions. Le Footsie gagnait hier, à Londres, plus de 1%. Seule la Livre Sterling était au plus bas depuis 3 mois, montrant que les cambistes sur le marché des changes sont plutôt sur la réserve.

 Les plus fortes hausses concernent Vivendi, Orange et Peugeot après une forte chute hier.

La plus forte baisse concerne Veolia.

 On le voit, les marchés n’ont pas de directionnel, le CAC40 est bloqué entre les 4300 et 4500 points depuis de nombreux mois, voire trimestres, ce qui laisse penser que les opérateurs sont sur la méfiance. Ils ne trouvent pas de bonnes raisons de passer à l’achat en espérant que le marché puisse poursuivre sa hausse. Nous restons sur la même posture considérant que l’absence des banques centrales et la forte volatilité sur le baril de pétrole, continue de peser sur les indices.

 Nous vous souhaitons une bonne journée et vous disons à demain !

 

Actualité-Bourse-30-09-2016

Forgues Gestion cabinet indépendant de gestion de ptarimoine

Bonjour à toutes et à tous,

 

Les marchés américains ont terminé sur une note fortement négative hier soir à Wall Street, sur fond de déception et d’inquiétude. L’accord de l’OPEP créée le scepticisme chez la plupart des opérateurs et Nous avons appris que la Deutsch Bank, à Francfort, aurait une capitalisation boursière quasiment égale au niveau de l’amende qu’elle se verrait infliger par les Etats-Unis.

Ainsi, le Dow Jones clôturait en baisse de -1.07% à 18 143,45 points, le S&P500 perdait -0.93% à 2 151,13 points, enfin le Nasdaq reculait de -0.93% 5 269,15 points.

 Le secteur des valeurs financières était donc très défavorisé et perdait -1.41%. L’énergie sauvait l’honneur en gagnant +0.41% et ce, alors que l’accord de l’OPEP avait surpris l’ensemble des opérateurs et avait poussé la séance d’hier, en Europe, de manière euphorique.

L’EUR/USD est stable à 1.1187.

 En Asie, Tokyo perdait -1.46%, la bourse de Hong Kong -1.86% et la bourse de Shanghai était en légère hausse de +0.2%.

 Le future S&P500 échéance décembre 2016, est actuellement en baisse -0.34%. Il faut dire que Wall Street, lors des dernières séances, frôlait ses plus hauts historiques notamment pour le Nasdaq. Wall Street devrait donc ouvrir en baisse cet après-midi sous l’inquiétude du secteur bancaire.

 C’est également le reflux concernant les marchés pétroliers, le baril de brut perd -1.51% et le Brent -1.61%. L’euphorie sur les valeurs pétrolières et parapétrolières d’hier, n’a pas duré. Ce matin, à Paris, ces valeurs reculent.

De nombreux opérateurs sont sceptiques concernant l’accord de l’OPEP puisque, d’abord, il s’agit d’un accord de principe qui devra être entériné au mois de novembre mais surtout on voit mal comment, l’Arabie Saoudite, malgré ses déclarations, accepterait de réduire sa production tout en laissant l’IRAN, l’un de ses pires ennemis, poursuivre l’augmentation de sa production. Enfin, les Russes, qui poussaient sur un accord sur la réduction pétrolière mondial, avaient une production pétrolière au plus haut, ce qui montre qu’il y a les paroles et les actes. On peut considérer que cet accord risque d’être particulièrement violé par certains de ses membres qui ont cruellement besoin de devises.

 A Paris, ce matin, le secteur bancaire est en déroute. La Deutsch Bank subit des rumeurs, depuis de nombreuses semaines. Déjà en août, rumeurs sur l’incapacité de la banque à honorer sa dette émise auprès des institutionnels. La Deutsch Bank avait répliqué en remboursant par anticipation, une partie de cette dette. L’épisode suivant a eu lieu cette semaine où la DB a appris que le gouvernement allemand qui rentre en période électorale ne viendra pas à son secours si celle-ci ne pouvait pas faire face au règlement de l’amende qui est de 14 milliards d’euros. On a appris Hier soir à Wall Street, que des clients Institutionnels, concernant la DB sur ces opérations des marchés dérivés, avaient quitté la banque cette semaine pour redevenir plus raisonnables. On a appris cette semaine qu’il s’agit d’une dizaine de clients sur 200, il faut tout de même noter que la DB est un des plus gros opérateurs sur les marchés dérivés au monde.

Cela a suffit pour inquiéter les opérateurs et donc ce matin, nous retrouvons dans le palmarès des baisses : Crédit Agricole, Société Générale, BNP Paribas.

Total et Vallourec sont également en baisse.

 Nous comprenons donc pourquoi le CAC vient de casser les 4400 points. Hier, il était proche des 4500 points. D’un point de vue analyse technique, il devrait se diriger vers les 4290 points c’est-à-dire un niveau de février. L’Eurostoxx 50 est en baisse de -2%.

 De nombreux opérateurs pensent qu’un krach boursier pourrait survenir à cause d’une banque qui pourrait présenter un risque systémique si l’Etat Allemand ne vient pas à son secours.

Les banques italiennes vont certainement revenir vers le devant de la scène puisqu’elles étaient, avant l’épisode de la DB, les plus regardées par les opérateurs sur leur risque systémique.

 Nous restons donc prudents. Nous avions envisagé de repasser à l’achat sur les valeurs pétrolières et malgré l’accord de l’OPEP, nous considérons que la volatilité sur le Brent va se poursuivre. Nous préférons rester à l’écart pour le moment. C’est le grand retour de la volatilité donc il faut regarder attentivement les prochaines séances pour savoir qu’elles seront les réponses des Etats et des banquiers centraux qui sont déjà à la manœuvre sur la quantitative easing. Qui peut venir au secours d’une grande banque systémique si l’incident devait arriver ?

 Nous vous souhaitons une très belle journée et vous disons à lundi.

 

Actualité-Bourse-28-09-2016

consensus des analystes

Bonjour à toutes et à tous,

 Les marchés américains ont terminé sur un rebond hier soir, à Wall Street. Le Dow Jones prenait +0.74%, le S&P500 prenait +0.64%, le Nasdaq gagnait +0.92%. L’indice des valeurs technos se rapproche de son plus haut historique.

Parmi les secteurs les plus défavorisés : Secteur de l’énergie qui perdait en moyenne -0.47%. Il faut dire que le pétrole rechutait en séance, hier, aux Etats-Unis.

Parmi les secteurs les plus favorisés : les valeurs industrielles +0.72% et les valeurs de consommation +0.86%.

 L’EUR/USD est stable ce matin, il est à 1.1203.

 En Asie, cette nuit, les marchés étaient moins bien orientés. Le Nikkei perdait -1.31%, la bourse de Shanghai -0.34%, seule la bourse de Hong Kong regagnait péniblement +0.2%.

 Le future S&P500 échéance décembre 2016 est en légère hausse, +0.15%.

 A Paris, ce matin, le CAC40 reprend +1.2%, à 4 451,47 points. L’Eurostoxx 50 prend quant à lui +1.32% à 3 009,94 points.

 Les valeurs les plus favorisées concernent Publicis, Peugeot, Lafarge. Pas de baisse ce matin au sein du CAC40.

 Nous restons toujours prudents puisque les marchés sont particulièrement mouvementés. Le CAC40 ne cesse de se chercher une direction, entre 4500 et 4300 points. Les indicateurs techniques, nous laissent penser que le CAC40 pourrait revenir sur les 4290 points. D’autant plus que cet après-midi, la séance à Wall Street est attendue en légère hausse, le marché pourrait donc s’assagir aux alentours de 14h30.

 Nous vous souhaitons une bonne journée ensoleillée et vous disons à demain !

 

Actualité-Bourse-26-09-2016

Forgues Gestion cabinet indépendant de gestion de patrimoine

Bonjour à toutes et à tous,

 

Les marchés américains ont terminé vendredi soir sur une note négative. Le Dow Jones perdait -0.71% à 18 261,45 points, le S&P500 -0.57% à 2 164,69 points, enfin le Nasdaq quant à lui perdait -0.63%.

Parmi les secteurs les plus pénalisés : le secteur de l’énergie puisque le baril de pétrole rechutait. Il a reperdu tout de même 4% en fin de semaine dernière alors qu’il avait débuté la semaine en forte hausse, reprenant déjà +6%.

Les opérateurs sont particulièrement inquiets sur la réunion de l’OPEP, notamment concernant les intentions de l’Arabie Saoudite qui pourrait à nouveau décevoir sur un accord mondial pour la réduction des productions pétrolières.

Le secteur le moins défavorisé concernait les valeurs cycliques et de consommation.

L’EUR/USD est stable, il est à 1.1234.

En Asie, cette nuit, cela se passait encore plus mal puisque le Nikkei perdait -1.25%, la bourse de Shanghaï -1.76% et la bourse de Hong Kong -1.56%. Comme prévu, les opérateurs vont maintenant se concentrer sur les élections aux Etats-Unis. Ce soir, aura lieu le 1er débat télévisé entre Donald Trump et Hillary Clinton. Les opérateurs vont être attentistes concernant Les mesures prônées par Mr Trump sur le protectionnisme contre la Chine. Ceci pourrait pénaliser les marchés financiers, notamment Wall Street.

Les élections auront lieu début novembre, il y aura d’ici là 3 débats télévisés.

Concernant le future sur le S&P500 échéance décembre 20016, indicateur du niveau d’ouverture de Wall Street cet après-midi perd -0.53%/

A Paris, le marché a ouvert de manière très négative puisque le CAC perd actuellement -1.75%. Il revient à 4410 points, gommant ainsi toute sa progression de fin de semaine dernière suite à la décision de la FED de ne pas augmenter ses taux pour le mois de septembre. L’Eurostoxx 50, perd -1.70% il repasse sous les 3000 points.

Les secteurs les plus défavorisés concernent la Société Générale, le Crédit Agricole, Bnp Paribas. Aucune hausse pour le moment.

Nous restons toujours prudents puisque maintenant que les épisodes majeurs concernant la Banque Centrale Américaine sont passés, nous n’attendons plus d’évolution des taux d’intérêts avant décembre. Cependant, Mme Yellen devra répondre aux questions du congrès. Les opérateurs sont attentifs à chaque mot, chaque phrase prononcés par cette dernière. Cette semaine, Mr Draghi affrontera également le parlement en Allemagne. Celle-ci est particulièrement en désaccord avec la politique de la Banque Centrale Européenne ce qui promet donc un débat animé.

Nous vous souhaitions une excellente journée et vous disons à demain !